Comment ça fonctionne?

Comment ça fonctionne ?

La pratique de l’acupuncture traditionnelle repose sur l’existence des points d’acupuncture. De façon naturelle, ces zones précises du corps conduisent facilement l’électricité et sont décrites dans les textes traditionnels selon les effets que peuvent produire leur stimulation à l’aiguille.

Les points d’acupuncture sont chacun associés à un organe. L’ensemble des points d’un même organe sont représentés par des trajets appelés méridiens.

La stimulation d’un point va donner une information électrique au corps pour l’aider à retrouver santé et équilibre.

L’acupuncture est également efficace sur les enfants et les animaux.

  • Et les aiguilles ?

Les aiguilles utilisées en séance sont :

  • conditionnées sous emballage stérile
  • à usage unique
  • non creuses
  • sans aucun produit ajouté.

Il n’y a donc aucune injection de substance ni aucun risque de contamination.

  • Et la moxibustion ?

La moxibustion est la partie « feu » de l’acupuncture traditionnelle.

Ce sont des feuilles d’armoise (Artemisia Vulgaris) séchées et réduites en poudre que l’on consume sur l’aiguille ou proche de la peau, sans risque de brûlure.

Ce traitement thermique vise à détendre la zone musculaire et alimenter le point d’acupuncture par une température de combustion basse (environ 800 degrés).

  • Est-ce douloureux ?

Les aiguilles d’acupuncture ne sont pas creuses et leur diamètre s’en trouve largement réduit par rapport aux aiguilles communes utilisées pour la prise de sang ou la vaccination par exemple.

Par conséquent l’insertion d’une aiguille d’acupuncture est très peu génératrice de douleur et sera indolore dans la grande majorité des cas. La sensation d’une très légère décharge électrique ou de ce que les textes antiques appellent « la morsure du poisson » est possible.

  • Combien de séances ?

Le temps laissé entre deux séances varie selon la pathologie du patient. Pour des affections aiguës, un délai d’une à deux semaines permet à la fois de laisser le corps s’adapter à l’information et de le soutenir dans ce changement. A terme ou dans le cas d’affections chroniques, un délai d’un mois voire davantage est envisageable.

Si certains troubles peuvent être rapidement améliorés, la guérison d’une pathologie chronique peut prendre plusieurs séances.